Une fille, dix-huit photos : Anet

Ce matin, dès le lever, Anet se sent coquine. La chaleur du soleil lui met des idées torrides plein la tête.

Elle se fait très bien comprendre auprès de son amoureux pendant leur soirée.

La température monte vite.

Cela va déboucher sur des câlins torrides dès qu’ils seront rentrés à la maison.

Bisous !

Fiction librement inspirée de photos de Anet Mlcakova

1 réflexion sur “<strong>Une fille, dix-huit photos : Anet</strong>”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :